Association Danse de Salon du Kreisker Saint Avé

Le madison

Le madison fait partie des nombreuses danses en ligne créées dans les années 1960 comme le twist, le hully-gully ou la pachanga. Il s’agit d’une danse sans contact qui se pratique en ligne, seul ou en couple, et qui a démarré à Philadelphie en 1960.

Le créateur du madison original est un Américain ancien mineur, Al Brown, qui a sorti le titre The Madison (son premier disque) avec son groupe, les Tunetoppers [1].

Le second titre ayant popularisé le madison a été créé par Ray Bryant, « Madison Time » [1].

En France, on a commencé à danser le madison durant l’été 1962, alors que les États-Unis le dansent déjà depuis 1960. Il y a d’ailleurs une séquence de madison assez longue dans le film West Side Story, réalisé par Robert Wise en 1961, et ce film a naturellement participé à la diffusion de cette danse en France .

De nos jours, le madison est toujours dansé épisodiquement : pas seulement dans les soirées sixties ou rétro mais aussi dans certains mariages et les discothèques proposant des soirées rock et danses de salon. Il existe à l’heure actuelle plusieurs versions des pas du madison. La version en couple existe toujours mais n’est plus guère dansée. On lui préfère l’une des trois ou quatre versions en ligne dont deux dominent particulièrement.

Comme le madison s’apprend facilement – le temps d’un ou deux morceaux suffit généralement – et ne nécessite pas de partenaire, c’est une danse de choix pour faire bouger les gens qui soi-disant « ne dansent pas ».

Le madison se danse sur un rythme musical lent à médium 4/4 : 30 à 44 MPM en moyenne.

Enchaînement madison le plus pratiqué

  1. Départ pieds cote à cote non joints
  2. PD (Pied Droit) s’écarte sur la droite
  3. PG (Pied Gauche) se rapproche du PD
  4. PD s’écarte sur la droite
  5. Jeter le PG devant et à droite
  6. Poser PG un peu à gauche
  7. PD se rapproche du PG
  8. PG s’écarte sur la gauche
  9. Jeter le PD devant et à gauche
  10. Reculer de 3 petits pas PD-PG-PD
  11. Avancer PG en ne posant que la pointe du pied
  12. Poser le talon du PG
  13. Avancer PD en ne posant que la pointe du pied
  14. Poser le talon du PD et transférer le poids du corps sur le PD
  15. Faire un saut appel PD avec ¼ de tour à droite, en retombant sur le PG
  16. Recommencer en 1 : PD s’écarte sur la droite